Village bio et durable

En 15 ans, la population de Lagraulet-du-Gers a doublé grâce à notre engagement en faveur de l'environnement et de la santé.

Manger mieux, c’est politique, et nous avons tous un rôle à jouer pour transformer nos territoires en visant le triple objectif d’une santé commune : humaine, environnementale et sociale. 

nos engagements

Du bio à la cantine, un choix politique

Le bio et la santé font partie de l’ADN de la commune. Alors quand la loi Egalim a été votée, nous avons fait le choix de la transition alimentaire. En suivant des modèles existants, et avec l’accompagnement de l’association Un Plus Bio et des équipes d’Ecocert en cuisine, en 6 mois, la cantine est passée au 100% bio.

Reportage réalisé par Public Senat en mars 2020

Une cantine 100% bio

Les enfants de notre commue sont notre priorité. En soignant leur alimentation, et en les impliquant dans le processus, quand ils sèment et récoltent les légumes du potager municipal, nous les respectons et les éduquons.

Notre image de territoire bio et durable a été renforcée par la création de notre cantine bio. Labellisés par Ecocert En Cuisine depuis 3 ans, avec mention excellence, notre ambition est de voir notre modèle se dupliquer dans d’autres communes.

Lagraulet-du-Gers est la 1ère cantine d’Occitanie certifiée 100%  bio, à avoir remporté Les Victoires des Cantines Rebelles à Paris en 2020.

Nos approvisionnements se font majoritairement localement. Pour produire nos légumes bio, nous avons fait l’acquisition d’une ferme de 6ha et créé une régie agricole communale. Nous y avons planté un verger, et afin de valoriser notre production sur l’ensemble de l’année, nous avons le projet de créer une légumerie permettant de traiter, transformer et conditionner les produits pour une utilisation immédiate ou différée. 

Pour optimiser la gestion de ces équipements destinés à la transformation de produits 100% bio, nous souhaitons mutualiser les outils en proposant des services et des produits aux communes, cantines, et producteurs voisins.

Des choix vertueux

La règle d’or à Lagraulet, c’est que les contribuables ne voient pas les leurs impôts fonciers augmenter. Les dépenses et les recettes sont gérées au plus juste. En complément des projets de rentabilisation des investissements liés à la ferme, les éclairages publics sont optimisés, des chantiers jeunesse sont mis en place pour la construction de certains bâtiments communaux. Et le bois tombé lors de la tempête Klaus a été réutilisé pour l’ossature et la bardage de l’atelier communal.

Quand nous avons décidé d’installer une serre à la ferme, une attention particulière a été portée sur le bilan carbone, et le coût de l’opération.

Toutes ces actions cumulées permettent de ne pas impacter les impôts des administrés.

Lagraulet-du-gers a travers le temps

De l’urbanisme à l’environnement, en passant par la santé

Transition alimentaire

Qualité de vie

Durabilité

Transmission

Education

Innovations éco-responsables

lagraulet-du-gers

Les réalisations des 20 dernières années

Des aménagements paysagers

En 2007, nous avons créé une carte communale favorable à l’installation, et respectueuse de l’environnement. Elle a permis l’aménagement de lotissements paysagers.

Ces derniers ont été imaginés avec le CAUE 32 qui nous accompagne sur l’ensemble de nos projets, et créés dans le respect de la nature et des paysages, en conservant les arbres existants, et en délimitant les lots par des haies paysagères.

Un règlement de lotissement limite les incohérences, préserve l’état d’esprit de la commune et du territoire, et offre aux habitant un cadre vie agréable et préservé.

Une rénovation energétique des batiments publics

Nos projets sont éco-conçus, et respectueux de l’environnement. Nous avons réalisé un lotissement de 48 lots, conçu 14 logements adaptés PMR, et réhabilité des habitations vacantes, en intégrant le critère environnemental dans les choix d’implantation, mais aussi dans le choix des matériaux, écologiques et bio (fermacell, électricité blindée, peinture et revêtement bio…). La salle des fêtes et la médiathèque, bardées de bois et d’acier, ont été rénovées de façon éco-responsable. Le CAUE 32 nous a aidé à faire emerger des réalisations de qualité en cohérence avec le territoire et l’environnement.

Le centre du village a quant à lui été « débetonné », pour progressivement être revégétalisé, et créer ainsi des ruelles piétonnes et semi-piétonnes enherbées.

Un projet environnemental

Depuis plusieurs années, la commune lutte contre l’érosion des sols et des talus. Nous préservons les arbres et les bordures de routes afin de limiter les effondrements.

Nous encourageons le développement de l’agroforesterie sur le territoire, en faveur d’objectifs transversaux environnementaux, climatiques, agronomiques. Nous utilisons le bois local tombé lors de la tempête Klaus dans nos projets. Nous pratiquons une démarche zéro phyto, et l’ensemble des espaces exterieurs, espaces publics, jardins, bords de route… ainsi que le cimetière, sont entretenus sans utilisation de produits phytosanitaires de synthèse.

Des produits bio locaux toute l’annee

En 2020, dans une initiative solidaire suite à la crise sanitaire, nous avons créé un marché drive bio. Les Panier Bio de Lagraulet (aujourd’hui en sommeil) permettent aux habitant, et ceux des communes voisines, de consommer local, de saison, de qualité, et de renouer avec le circuit-court, en commandant en ligne les produits de nos producteurs locaux bio, qu’ils récupéraient au drive installé à la ferme communale.
Aujourd’hui, le drive a laissé place à un marché saisonnier de plein vent où gersois et touristes se réunissent dans la convivialité chaque été autour des producteurs locaux.

Nous avons également installé un distributeur automatique de pain bio cuit sur place, qui est alimenté 2 fois/ jours.

Des hébergements touristiques d’exception

Notre château d’eau a été réhabilité en chambre d’hôtes insolite. Concue sur 3 étages avec une terrasse panoramique, et la façade peinte par l’artiste JP Chambas, « La chambre sous les étoiles » permet d’observer la voûte celeste depuis son lit.

Nous avons également rénové une maison en pierre au coeur du village, en gîte de séjour de caractère, pouvant accueillir familles, amis, pélerins, ou encore séminaires professionnels.

Ces lieux, sur la route des Chemins de Saint Jacques de Compostelle, font de Lagraulet un village d’attrait.

Un bilan carbone maitrisé

Une serre de 1300m² a été installée sur les terres de la ferme. Cette dernière, présente sur la commune depuis plus de 30 ans, et a été déplacée pour éviter l’achat d’une serre neuve, et limiter le bilan carbone d’un tel projet. Elle permettra de produire des légumes bio toute l’année. Cette serre, nous l’occupons avec Les sourciers , qui dans le cadre de ce projet, ont décider de maintenir leur activité au sein du village. Ils sont spécialisés dans les techniques de cultures maraîchères urbaines, produisent des fleurs et des herbes comestibles pour les restaurateurs, et proposent des formations en hydroponie et aquaponie.

Un naturopôle

Faciliter l’accès au soin en campagne, telle était notre ambition quand nous avons réhabilité une maison d’habitation vacante au coeur du village, en maison des médecines douces, où cinq cabinets ont été créés afin d’accueillir médecines douces et medecines conventionnelles.

Le naturopôle fonctionne en grande partie en temps partagés. Il est composé d’infirmières, ostéopathe, naturopathe, praticienne en santé naturelle, énergéticienne, shiatsu…

Un appel à projets

Nous avons racheté une friche de 17ha par le biais de l’établissement public foncier (EPF). D’abord propriété de la municipalité, puis vendu successivement aux PTT et Azureva, le site a été dévasté par la tempête Klauss, et est resté à l’abandon durant plusieurs années.

Nous disposons de 7 ans pour trouver un ou plusieurs porteurs de projet pour réhabiliter le site. La Mairie, accompagnée d’un groupe de travail et d’écoles d’ingénieurs, établissent un cahier des charges afin que les projets respectent les valeurs de la commune.

Les porteurs de projet devront s’orienter vers le tourisme « constructif », l’éducation environnementale et alimentataire, et devront porter des valeurs durables.

Les perspectives de Lagraulet-du-Gers

Le village souhaite garder et renforcer son image forte de territoire durable, de territoire précurseur et innovant dans la transition alimentaire et environnementale.

Notre ambition est d’essaimer nos initiatives auprès d’autres collectivités, et montrer que les actions peuvent se faire rapidement, à moyenne ou grande échelle, lorqu’il y a une réelle volonté politique.

et decouvrez notre actualite en live sur Instagram et Facebook

🍴Les menus de la semaine à la cantine bio 🥘🥩🥔🥧🐟Bonne semaine à toutes et tous 🙌 ... See MoreSee Less
View on Facebook
✅Du 25 novembre au 2 décembre, les particuliers, détenteurs non déclarés d’armes trouvées ou acquises par héritage, pourront se rendre dans des sites spécialement ouverts partout sur le territoire pour :- soit s’en dessaisir auprès de l’État, - soit les enregistrer dans le système d’information sur les armes (SIA). Plus d'informations ici👇 ... See MoreSee Less
View on Facebook
Pour permettre aux familles de Lagraulet-du-Gers de consommer des légumes de saison bio à moindre cout, le conseil municipal et l’entreprise Terreauciel, vous convient ✅mercredi 30 novembre pour une réunion d'information.L'objectif ? Echanger autour d'un projet, vous permettant de cultiver vos légumes bio🌱 sur une parcelle réservée à la ferme municipale toute l'année, et profiter des conseils avisés de notre maraîcher🧑🏻‍🌾Evénement réservé aux administrés de Lagraulet.Nous vous attendons nombreux le 30 novembre à 18h30 à la salle des fêtes pour réfléchir ensemble à la réalisation de ce nouveau projet👍 ... See MoreSee Less
View on Facebook